Grâce à la place importante qu'elle consacre au développement de l'écoute sensorielle, l'ostéophonie crée chez l'individu des points de repères de sensations corporelles qui viennent soutenir une oreille défaillante, non confiante ou simplement fatiguée.

Cette approche permet de stabiliser la justesse d'intonation et d'enrichir le timbre de la voix. Elle développe la concentration, la mémoire musicale, le sens du rythme et libère les tensions corporelles dans l'émission vocale et le jeu instrumental. Stimulée par la production consciente du spectre harmonique vocal, l'expression instrumentale se colore d'une plus grande diversité de sonorités.

On peut faire de la musique sans être vraiment présent dans son écoute!

Dans la pédagogie musicale en général, il arrive qu'on escamote le temps d'écoute pour plonger directement dans l'imitation, le «faire», la reproduction sonore. Nos futurs musiciens - professionnels ou non - sont souvent déconnectés de leur personne et de leur corps, et l'apprentissage instrumental est jalonné de recommandations telles que: «écoute ce que tu fais», ou «détends-toi» sans qu'ils sachent nécessairement comment s'y prendre ni pourquoi ils n'y parviennent pas.

Oser prendre le temps

Il faut un certain temps pour percevoir avec le corps tout entier la vibration des sons et pour que l'élève découvre les précieux outils naturels dont il dispose pour apprendre. Le temps utilisé pour consolider ces bases est largement récupéré par la suite.

L'ostéophonie se rapporte autant à la personne qu'au corps, car la relation pédagogique est essentielle pour que l'élève accède à lui-même. Un enfant ou un adulte qui ne chante pas bien ou qui n'a pas envie de chanter a besoin de se sentir accueilli dans sa difficulté, de retrouver la confiance et l'élan de chanter en développant le plaisir de sentir son corps participer tout entier à son expression musicale.

Il n'y a pas besoin d'être un thérapeute pour y parvenir. Il s'agit pour l'enseignant de développer une qualité de présence dans son écoute qui éveillera une meilleure écoute chez son élève (sentiment d'ouverture, de sécurité, de confiance), et de découvrir dans son corps ces repères conscients pour mieux guider l'élève vers les siens.